Le Salon

Mode in France, premier salon de mode française à s’implanter à Tokyo dès 1996, est le salon de référence pour l’ensemble des professionnels de mode au Japon. Il est reconnu pour être l’opération la plus importante en termes d’entreprises françaises au Japon tous secteurs confondus.

Créé à l’initiative de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin, Mode in France Tokyo permettait, lors de son lancement en 1996, aux marques de mode de rencontrer un marché japonais qui ne se déplaçait pas à l’étranger.

22 ans plus tard, désormais organisé en open space depuis juillet 2015, Mode in France présente aux acheteurs japonais 2 fois par an en janvier et juillet, en amont des salons parisiens, une sélection de marques françaises complémentaires entre prêt à porter féminin et accessoires de mode. Le salon réunit à chaque édition près de 60 marques de mode françaises et 1600 acheteurs, showrooms et distributeurs japonais tels que Baycrews, American Rag, Takashimaya, Coïncidence, Tomorrowland, United Arrows, Urban Research, Frameworks, Estnation, Jupiter Shop Channel, Isetan Mitsukoshi, Ships…

Principaux visiteurs de l’édition de juillet 2017

Grands Magasins

Isetan Mitsukoshi, Matsuya, Hankyu, Sogo Seibu, Keio, Keikyu, Wako, Tobu, Tokyu…

Select shops

United Arrows, H.P. France, Ships, Beams, Baycrew’s, Barneys Newyork…

Importateurs/Distributeurs

Abiste, Moonbat, Aurora, Etoile Kaito, Marubeni Fashion Link, Mitsubishi Corporation Fashion, Itochu Corporation, Itochu Fashion System, Mitsui Bussan I-Fashion, Sanki Shoji, Yagi Tsusho, Innocent, Toray Diplomode…

VPC, téléachat

JP Mitsukoshi Merchandising, Light Up Shopping Club, Felissimo, Otto Japan, Catalog House, Gilt, QVC, Dinos Cecile…

Détaillants multimarques

Leilian, Abiste, Kuipo, World, Sanyo Shokai, Renown, Onward Kashiyama, Itokin, Ron Herman (Sazaby League), Far East Company (Sazaby League), Ginza Maggy, Yoshinoya, Hiroko Koshino, Bals, Nolley’s, Sanei Internationa, Five Foxes, Knights Bridge International (Old England, Harrods, Paule Ka), Le Dome (Baycrew’s), Frameworks (Baycrew’s), Adastria, Bigi, Flandre, Urban Research, Plain People (One B One)…

Précurseur, mature et exigeant, le marché de la mode au Japon passe actuellement par une phase de mutation qu’il ne faut pas négliger pour s’implanter ou durer sur l’archipel. Emblème du renouveau de la distribution japonaise, les selects shops -magasins de rue des quartiers branchés ou implantés dans les fashion buildings – sont en perpétuelle recherche de nouveaux produits, d’une offre transversale et de concepts lifestyle innovants. Le marché de l’habillement se stabilisant, toute entreprise souhaitant réussir et durer doit se distinguer des concurrents, que ceux-ci soient étrangers ou japonais. La « French Touch » à elle-seule n’est plus suffisante pour cela et l’offre entière doit donc proposer un design original et être de grande qualité à la fois.

La Fédération l’a bien compris et repositionné Mode in France Tokyo afin de s’adapter à ces nouveaux enjeux :

Depuis janvier 2017 Mode in France Tokyo s’est installé définitivement en open space sur un espace d’exposition de 1700 m² à Belle Salle Shibuya First, lieu connu par les acheteurs japonais qui ont l’habitude de le fréquenter pour d’autres salons et des défilés.

De plus, le rassemblement des différents segments de la mode française en une seule opération est particulièrement appréciée par exposants et visiteurs.

Face à l’émergence de select shop japonais particulièrement innovants, Mode in France lancera dès janvier 2018 un nouvel espace « Labels » situé dès les comptoirs d’accueil qui mettra en scène de nouvelles marques françaises peu présentes voire absentes du marché japonais pour qui un espace scénographié et une communication adaptée seront mis en place ainsi qu’un tarif préférentiel (espace de 10 stands de 8m² maximum dont les candidatures seront soumises à un comité de sélection)

Une scénographie et une communication particulièrement renforcées et dynamiques ont été mises en place :

◾Une communication particulièrement renforcée : envoi de 8 newsletters dans les 2 mois précédant le salon ainsi que la veille et les 3 jours du salon à notre base de 7000 acheteurs qualifiés, envoi de 17500 cartons d’invitation, relance par fax à une base de près de 7000 acheteurs habituels et 1 newsletter de remerciements post salon à toute la base acheteurs

◾Une mise à disposition en amont du salon du catalogue des exposants en japonais téléchargeable en version électronique sur le site de notre prestataire de service Présence

◾Achat presse :

Senken Shimbun (parutions 15 et 21 décembre + 10 janvier)
WWD (parution édition du 26 décembre & 2 janvier)
Bannière sur site internet Fashionsnap.com

◾Conférence de presse organisée le 2ème jour avec la présence d’une vingtaine de journalistes.

◾Une invitation électronique ainsi qu’une newsletter traduite en coréen sont envoyées à notre base de 650 acheteurs coréens

Enregistrer